Mutation Perlée mélanique, Danois dominant ou mauvais perlée ?

Menu Général
5 visiteurs en ligne  5 visiteurs en ligne
Accueil site Perruche Ondulée France  Accueil
Plan du site  Plan du site
Formulaire contact  Contact
Forum  Forum
Annuaire de nos partenaires  Partenaires
Lexique de terminologie Perruche Ondulée  Terminologie
Classification  Classification
Calculateur génétique reproduction Perruche Ondulée  Génétique
Exposition de Perruche Ondulée  Exp'Ondulée ( 377 )
Annuaire des éleveurs de Perruche Ondulée en France  Annuaire des éleveurs ( 92 )
Manifestations Ornithologique en France  Manifestations en France
Challenge E.O.P. 2017  Challenge E.O.P. 2017

Elevage en direct
Repertoire élevage  Nos oiseaux ( 9 )
Alimentation et Compléments nutritionnels  Alimentation
Webcam voliere et l'intérieur d'un nid  WebCam élevage Webcam Hors ligne
Historique et Prevision méteo Tarn et Garonne  Météo des volières
Journal d'élevage A.F.O. RF013  Journal d'élevage ( 42 )
Calendrier des éclosions A.F.O.  Calendrier Eclosion
Suivi en temps réel des boxes d'élevage  Suivi de la reproduction ( 0 )
Généalogie élevage A.F.O. RF013  Généalogie élevage
Historique des fiches de reproduction  Historique reproduction ( 187 )
Cage Hôpital, Traitements et Soins  Cage Hôpital ( 0 )
Gestion des stocks élevage A.F.O. RF013  Gestion des Stocks
Préparation aux concours  Préparation concours

Cession
Perruche Disponible  Perruche Disponible ( 0 )
Carnet de cession  Carnet de cession ( 263 )

News

Statistiques
Statistiques et courbes graphiques élevage  Quelques chiffres



stam : AFO RF013

Journal d'élevage

Etude - Mutation Perlée mélanique, Danois dominant ou mauvais perlée ?
Article rédigé le : 27/01/2013  [ consulté 9472 fois ]

Objectif :

Cette étude a pour but de réunir l'ensemble des informations existantes concernant la mutation Perlée mélanique "Melanistic Spangle" aussi nommée Danois dominant "Danish Dominant" ou "Clear tail" .

Revue de presse :

Référence N°1 : http://www.bestofbreeds.net/sbba/articles/attwood.htm

Perlée Mélanique
Traduction du texte de Jeff Attwood

Lors de ma dernière visite en Australie en mai 1991, J'ai entendu parler d'une nouvelle forme de mutation « Perlée », qui est apparu dans un élevage de la ville de Brisbane, J'ai donc décidé de m'y rendre et de voir par moi-même.

Ces oiseaux en question avaient été élevés par Garry Heuval que j'avais rencontré à un certain nombre de reprises aux championnats nationaux Australiens.

Les oiseaux présentant des marques mélaniques étaient issu d'un couple de « Perlée » classique, mais les jeunes en question avaient l'apparence de « Normale » dans tous les domaines à l'exception des rectrices qui étaient claires et de type « Perlée ».

Cette mutation est apparue aussi bien chez les mâles que chez les femelles, et en arrivant à la seconde mue, l'apparence des oiseaux change radicalement, Mutation que j'ai appelée depuis «Perlée Mélanique». Similaire a la forme du Perlée standard, mais de toute évidence très différente. Les spots étaient très important et plein en apparence, pas en forme de croissant de lune ou de demi-lune comme dans la forme acceptée de la mutation Perlée, et les tâches auriculaires étaient clairement définis, pas moucheté de blanc comme c'est souvent le cas avec les perlées standards. Les rectrices sont restées comme à l'origine de type « Perlée », mais le changement le plus révélateur était dans les tectrices et les rémiges qui ont eu un contraste très clairement définis, j'ai entendue le commentaire suivant «C'est presque une Perlée inversée».

Jeune Perlée Mélanique
Jeune "Perlée Mélanique"
Mâle Gris Vert avec rectrices claires
Perlée Mélanique Adulte
"Perlée Mélanique" Adulte
Mâle Gris Vert avec rectrices claires

J'ai pris plusieurs photos avant de retourner en Angleterre. Je n'ai rien entendu de plus au sujet de cette nouvelle forme de « Perlée ». Durant ma saison d’élevage de 1998, J'ai donné naissance en accouplant un Mâle Perlée Cinnamon Gris Vert X Femelle Vert Foncé à 15 jeunes en trois tournées. Lors de la dernière tournée un jeune mâle est apparu avec toute les caractéristiques d’un Normal Gris Vert, mais avec les rectrices de type Perlée. L'oiseau a finalement atteint son plumage d'adulte et est resté inchangé et mon intérêt diminuait. Six mois se sont écoulés et une fois de plus l'oiseau mue et six semaines plus tard l'apparence de l'oiseau à complètement changé. Il prit alors la forme de plumes des oiseaux que j'avais vues dans l'élevage de Mr Garry Heuvals à Brisbane.

L'oiseau est devenu adulte et au cours de la saison 1999, je l'ai accouplé avec une femelle Vert Foncé. Plusieurs jeunes sont nés de cet accouplement et parmi eux trois jeunes « Normale » avec des rectrices de type « Perlée ». Un mâle Gris-Vert et deux femelles Grises. Il est intéressant aussi de noter que les autres jeunes « Normales » (avec les rectrices classiques) sont restés inchangés.

Jeune femelle Perlée Mélanique avant la mue Femelle Perlée Mélanique après la mue
Femelle « Perlée Mélanique » Grise avec les rectrices claires de type Perlée. Jeune avant la mue (à Gauche) et après la mue (à droite)

En 2001, lorsque les trois jeunes « Perlée Mélanique » ont atteint leurs maturités sexuelles, ils furent accouplés pour la saison d'élevage.

Jusqu'à présent, un seul de ces couples à reproduit, un mâle Gris Vert X femelle « Perlée Mélanique » Grise. Trois jeunes Normal Gris (rectrices noir), un Normal Gris Vert (rectrices de type « Perlée ») et un jeune étrange qui semble être un « Perlée Mélanique »

Mâle Perlée Mélanique Gris Vert
Mâle « Perlée Mélanique » Gris Vert avec les spots pleins (en haut à gauche)
Mâles « Perlée » traditionnels Gris vert (en haut a droite et devant)

Depuis, plusieurs de ces jeunes sont nés et dans tous les cas sont toujours bien marqués de perle classique, qui ne changent pas d'apparence de quelque manière que ce soit lorsqu'ils atteignent le stade adulte.

Un certain nombre d'oiseaux similaires de cette forme mélanique sont maintenant apparus dans différents élevages, mais aussi en Europe indiquant que la mutation est là pour rester.

Note: Le comité de la « Budgerigar Society Colour Standards » a décidé que ce type d'oiseau devrait être exposé dans les classes Perlée et sanctionnés en conséquence.

Photographs – Jeff Attwood ©



Référence N°2 : http://www.bestofbreeds.net/sbba/spangleday2002results.htm

The Spangle Day Meeting 2002 - Ghalib Al-Nasser

Ghalib Al-Nasser a en outre souligné au cours du « The Spangle Day/Annual General Meeting 2002 » que les Perlées sont en pleine mutation avec différentes variantes que l’on retrouve en élevage sous le nom de " Danish Dominant" au Danemark, " Clear tail " en Israel et " Melanistic Spangle" en Angleterre.



Référence N°3 : http://www.officialbarrieshuttbudgerigars.com/coloursmutations.htm

Melanistic Spangle - Barrie's Budgerigar's

Cette mutation dominante existe en Simple Facteur ou Double Facteur. Le plumage d'un oiseau « Perlée Mélanique » ressemble au marquage d’un « Normal » à l'exception des deux plumes de queue qui sont blanche, Après chaque mue le marquage des ailes change progressivement d'un marquage de type « Normale » jusqu’un marquage de type « Perlée ». Un « Perlée Mélanique » Double facteur se caractérise par le corps de couleur, mais les ailes sont blanches purs et sans aucune marque.

Perlée Mélanique Double Facteur
« Perlée Mélanique » Double Facteur
Origine Photo : http://forums.budgiebreeders.asn.au



Référence N°4 : http://pets.dir.groups.yahoo.com/group/Genetics-Psittacine/message/14895

Extrait du forum – « Ken Yorke » le 13 Novembre 2006 7:13 am

En ce qui concerne le « Perlé Mélanique », il n'a pas encore été déterminé si il s'agit d'un « Perlé » standard soumis à des gènes modificateurs ou s'il s'agit d'une nouvelle mutation (peut-être un allèle de perlé). Elle trouve son origine en Australie il ya plusieurs années et sont généralement écarté de l’élevage car considéré comme fautif. Il existe des variations considérables dans le marquage de ces oiseaux et ceux présentant un dessin des ailes plus sombre (presque normale), mais en conservant la queue clair des perlés ont été appelés «Cleartails". Le terme « ClearTail » je crois a été inventé en Israël. Ce n'est pas encore une variété reconnue. Si quelqu'un l’appelle danois dominant (je n'ai pas entendu parler de cela) il semble inutile puisque le « Perlé Mélanique » à son origine en Australie.

Toutes les variétés mentionnées ci-dessus sont couvertes en détail
(y compris les photos) dans mon CD « Budgerigar Variety Bible » . http://www2.tpg.com.au/users/kyorke/p413.htm



Référence N°5 : http://undulatsiderne.dk/undulatselect.asp?ID=146

Danois dominant (Une spécialité danoise)

La mutation Danois dominant est apparue dans l'élevage de Mr Aksel Nielsen, Hvidovre en 1992. Mais la personne qui a fait les plus grands efforts pour cette nouvelle variété est Mr Børge Stenstrup, Nysted. Il l'a obtenu de Mr Aksel Nielsen et depuis 1992, a travaillé avec elle.

Danois dominant simple facteur vert foncé
Danois dominant simple facteur vert foncé
Danois dominant double facteur violet
Danois dominant double facteur violet

Danois dominant double facteur masque jaune
Danois dominant double facteur masque jaune



Référence N°6 : http://www.bcsa.com.au/Articles/Spangle Article by John Mulley 2011.doc

THE SPANGLE: 2011 UPDATE par « John Mulley »

Étonnamment, aucune nouvelle mutation de la perruche ondulée n’est apparue depuis la “perlée” en 1974 et la “Saddleback” en 1975. Ou du moins c'est ce que j'ai écrit il ya 14 ans. En fait, d'autres nouvelles mutations se sont produites, La mutation “Blackface” est apparu en 1992 et “l'anthracite” en 1998.

Étonnamment, une variation de la mutation “Perlée” dénommée la “Perlée mélanique” est également apparu. Ceux-ci sortent du nid ressemblant aux normales sauf pour la queue, qui est de couleur jaune (série verte) ou blanche (série bleue). Au cours des mues successives, leurs d'ailes prennent les caractéristiques de la mutation “Perlée”. Plus d'informations sur la forme mélanique peuvent être trouvées sur le site Budgerigar World website http://www.budgerigarworld.com dans un article écrit par Jeff Attwood après les avoir vue pour la première fois dans le Queensland en 1991.

La forme double facteur a des ailes claires comme le double facteur Perlée classique, mais avec un corps de couleur.

A l'origine les “Perlée” ont été d'abord élevés à Victoria. Leur descendance n'a pas été établie, car ils provenaient d'élevage en colonie. La mutation est caractérisée par le motif qui ressemble à aux ailes d'une mutation similaire chez les volailles. Je me souviens avoir vu des perlée naines chez mon grand-père dans les années 1950. Depuis sa découverte en 1974, la perruche “Perlée” a connu une amélioration rapide avec des représentants incroyables apparaissant lors de salons nationaux en simples et doubles facteurs. Cela semble avoir eu lieu dans une certaine mesure, au détriment du marquage “Perlée” des ailes de la forme simples facteur qui été si frappante lorsque la mutation est apparue.

La mutation « Perlée » est souvent considérée comme une mutation dominante, mais ce n'est pas le cas. Il ya trois phénotypes distincts en fonction de la présence dans une perruche d'aucun, un ou deux gène « Perlée ». La mutation « Perlée » est en fait partiellement (ou semi-) dominante puisque l'expression du simple facteur et double facteur du gène sont très différentes...



Référence N°7 : Le standard de la mutation Danois Dominant au Danemark

DANOIS DOMINANT VERT

Couleur du corps :croupion, poitrine, flancs et dessous vert clair d'une profondeur de couleur égale partout
Masque :Jaune bouton d'or, orné par six grandes perles noires, régulièrement espacés, les deux extérieures étant partiellement couvertes par la base des taches auriculaires. Des traces de jaune dans les perles sont une faute grave. Le jaune du masque qui s'étend sur le front et la couronne, se fusionne avec les ondulations noires à l'arrière de la tête. Le front et la couronne doivent être clairs et exempte de toute marque.
Ondulations :sur les joues, le dos de la tête et le cou noir avec un bord jaune bien défini, toutes les marques devraient être libres de toute intrusion de la couleur du corps. Les ailes sont jaunes avec une couture noire à +/- 2-3 mm du bord de la plume.
Cire :Bleu pour les males, brun pour les femelles
Yeux :Noirs avec iris blanc
Taches auriculaires :Violettes
Remiges :Jaunes avec un bord noir
Rectrices :Jaunes avec une flamme noire
Pattes :Gris-bleu

DANOIS DOMINANT VERT FONCÉ

Comme les vertes mais avec une couleur du corps verte foncée.

DANOIS DOMINANT VERT OLIVE

Comme les vertes mais avec une couleur du corps vert olive.

DANOIS DOMINANT GRIS-VERT

Couleur du corps :croupion, poitrine, flancs et dessous gris-vert d'une profondeur de couleur égale partout
Masque :Jaune bouton d'or, orné par six grandes perles noires, régulièrement espacés, les deux extérieures étant partiellement couvertes par la base des taches auriculaires. Des traces de jaune dans les perles sont une faute grave. Le jaune du masque qui s'étend sur le front et la couronne, se fusionne avec les ondulations noires à l'arrière de la tête. Le front et la couronne doivent être clairs et exempte de toute marque.
Ondulations :sur les joues, le dos de la tête et le cou noir avec un bord jaune bien défini, toutes les marques devraient être libres de toute intrusion de la couleur du corps. Les ailes sont jaunes avec une couture noire à +/- 2-3 mm du bord de la plume.
Cire :Bleu pour les males, brun pour les femelles
Yeux :Noirs avec iris blanc
Taches auriculaires :Grises
Remiges :Jaunes avec un bord noir
Rectrices :Jaunes avec une flamme noire
Pattes :Gris-bleu

(Note: il y a des nuances de couleur des gris-verts, en fonction qu'ils cachent du vert clair, foncé ou olive).

DANOIS DOMINANT DOUBLE FACTEUR

Couleur du corps :croupion, poitrine, flancs et les parties inférieures sont vert pur, bleu, gris ou gris-vert d'une même profondeur de couleur
Masque :Jaune bouton d'or, sans aucune trace de perles. Le jaune du masque qui s'étend sur le front et la couronne, se fusionne avec la couleur du corps à l'arrière de la tête. Le front et la couronne doivent être clairs et exempts de toute marque.
Ondulations :Pas d'ondulation visible. Les ailes devraient être tout jaune ou blanc, sans aucun signe d'ondulations
Cire :Bleu pour les males, brun pour les femelles
Yeux :Noirs avec iris blanc
Taches auriculaires :Blanc argenté
Remiges :Entièrement blanches ou jaunes
Rectrices :Blanches ou jaunes
Pattes :Gris-bleu




Référence N°8 : Cette mutation est-elle présente en France ? OUI

Photos d’élevage FRANÇAIS


Perlée Mélanique double facteur Cobalt
Perlée Mélanique double facteur Cobalt présenté au festival AFO 2012 AVIGNON

Perlée Mélanique simple facteur Violet
Perlée Mélanique simple facteur Violet

Perlée Mélanique simple facteur Cinnamon Bleu
Perlée Mélanique simple facteur Cinnamon Bleu

Perlée Mélanique simple facteur Cobalt
Perlée Mélanique simple facteur Cobalt

Perlée Mélanique simple facteur Gris-Vert
Perlée Mélanique simple facteur Gris-Vert

Rectrices Perlée Mélanique simple facteur Gris-Vert
Rectrices Perlée Mélanique simple facteur Gris-Vert



Référence N°9 : ZOOM sur les plumes

Plumes Perlée Mélanique Queue Claire Gris-Vert
Plumes Perlée Mélanique Queue Claire Gris-Vert


Plumes Perlée Mélanique Simple Facteur Cobalt
Plumes Perlée Mélanique Simple Facteur Cobalt




Conclusion étude Mutation Perlée ????


Certitudes :

• Le mode de transmission du gène est Co-dominant

• La mutation s’exprime en trois phénotypes différents : « Queue Claire », « Simple facteur » et « Double Facteur » (la nomination de simple facteur et double facteur est donné par rapport a ce que nous connaissons chez les perlés « Classique »).

• Comment faire la différence entre une perlée « Mélanique » et une perlée « Classique » :
1/ Dans l’expression de la mutation ou les deux phénotypes sont les plus proche (« Simple facteur »), seul les rectrices permettent de faire cette distinction avec certitude :
- les rectrices des perlés « classique » sont jaune ou blanche avec la tige centrale de couleur jaune ou blanche.
- Les rectrices des perlés « mélanique » sont jaune ou blanche avec la tige centrale de couleur noir.
2/ Pour les autres formes de la mutation « Queue Claire » et « Double Facteur », le phénotype est suffisamment marqué pour pouvoir les différencier.
Nota : Dans plusieurs études il est relaté que les « Queue Claire » ont le phénotype d’un Normal avec les rectrices d’un perlé « Classique », ce qui n’est pas tout à fait exact car la tige centrale de leurs rectrices est de couleur noir contrairement au perlé « Classique ».

Standard de la mutation Perlée en France (reconnu à ce jour)

Schema phénotype Perlée

Le schéma ci-dessus peut apporter un élément de compréhension au fait relaté par Ken Yorke en 2006 concernant ces oiseaux comme étant généralement écartés de l’élevage car considérés comme fautifs vis-à-vis du standard de la mutation Perlée « Classique » actuel.

Dernière minute : L’AZ-DWV (Allemagne) dans sa classification version 2013, vient de créer une nouvelle classe sous le nom de « Perlée Danois », celle-ci est bien distinct des « Perlées Classiques » et ne prend pas en compte les différents phénotypes.

[ Nombre de commentaire ( 0 ) | Poster un commentaire ]


Flux RSS Journal Perruche Ondulée France
RSS Journal Perruche Ondulée France

Page : « jdb » mise à jour le 27/01/2013
Générée en 0.0375 secondes.